Les Hommes à la découverte de Dieu

16,77 

Catégories : , , ,

Description

(…) On ne saurait aborder l’étude du mouvement réformiste de la pensée islamique sans qu’aussitôt s’impose en première ligne, et auprès des plus grands, le nom de Momammad `Abdallall Draz (XI1894/I1958). La réflexion sur la foi dans le monde musulman (et ailleurs) réclame aujourd’hui plus que jamais la voix de penseurs à la fois croyants et éclairés telle que la sienne, au même titre que celle de Rifâ`atTahtâoui, Mollammad `Abduh, Taha Hussein, Mustafa `AbderRâzeq, etc. La place nous manquerait si nous devions parler, même succinctement, de son œuvre maîtresse, La Morale du Coran, ce monument de la pensée analytique musulmane. Nous nous proposerons donc de dire quelques mots à propos de cet autre de ses ouvrages intitulé AdDîn. Et on ne s’étonnera jamais assez de constater que cet ouvrage n’a pas, jusqu’à présent, éveillé l’écho qu’il mérite, ni en Orient ni en Occident. Dans ce livre, modeste par ses dimensions mais capital par son contenu, on suit le fonctionnement d’une pensée unique en son genre. Celle d’un analyste méticuleux, à la fois grand `âlem d’alAzhar et docteur d’État en Sorbonne. Étudiant les conceptions religieuses chez les anciens (égyptiens, grecs, romains), puis chez les penseurs musulmans et non musulmans (IbnRushd, Maïmonides, Saint Thomas d’Aquin), puis dans l’Europe de la Renaissance et dans celle des temps modernes, l’auteur se livre à une analyse sémantique et syntaxique détaillée du mot dîn (religion). Confrontant les significations que recouvre ce terme, tant chez les arabes et les musulmans que chez les penseurs occidentaux, allant de Cicéron à Kant en passant par Schleiermacher, Spencer, Taylor, Miller, Dürkheim et beaucoup d’autres…

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les Hommes à la découverte de Dieu”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *