traité du ramadan de l’économie et de la gratitude

étagère 15

Description

L’Expression de la gratitude est sobriété, la parcimonie, la satisfaction, le contentement. Ce qui caractérise l’ingratitude, c’est l’avidité, le gaspillage, l’irrespect, c’est de consommer tout ce qu’on trouve, sans se demander si c’est licite ou illicite. L’homme heureux est celui qui vit d’une manière heureuse, qui accepte la vie avec gratitude et reconnaissance, qui accepte comme un don le travail licite, y voyant, en quelque sorte, une adoration et une action effectuée pour sa subsistance, accomplie avec économie et sobriété, d’où découlent bonheur et plaisir. L’homme malheureux est celui qui passe sa vie d’une manière paresseuse, injuste, tout en récriminant, ou plutôt qui tue cette vie par le gaspillage et l’avidité causes de plainte, de perte et de soucis, tout en délaissant le travail licite et en préférant frapper en vain à toutes les portes. Note de l’Equipe Editoriale MuslimShop.fr :Le Jeûne du mois de Ramadan, notamment le Ramadan 2014, est l’un des cinq piliers de l’Islam et l’un de ses grands emblèmes. Par conséquent  les nombreux exemples de sagesse du jeûne de Ramadan démontrent exactement  le remerciement des bienfaits divins  la vie sociale de l’homme  sa vie privée  l’éducation de l’âme et aussi la souveraineté d’Allah. Un des nombreux exemples de sagesse du point de vue de cette souveraineté est le suivant : Allah Tout Puissant a créé la terre sous la forme d’une table remplie de générosités et a arrangé sur cette table chaque sorte de bienfaits sous une certaine forme. Pendant le mois de Ramadan  les personnes ayant la fois deviennent soudainement comme une armée bien ordonnée. Lors de l’approche du coucher du soleil ils montrent une attitude d’adoration comme s’ils avaient été invités. Le second aspect est qu’ils se montrent reconnaissants pour les générosités d’Allah. En échange de toutes ces largesses déployées durant le mois de Ramadan auprès de ses serviteurs il demande en échange de la gratitude. Malheureusement alors que nous remercions et sommes mêmes très respectueux à l’égard d’un serveur qui vient nous remettre un plat délicieux et le payons d’un salaire  nous ne sommes souvent pas reconnaissant envers celui qui est le Vrai Créateur et Bienfaiteur de ses mets.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “traité du ramadan de l’économie et de la gratitude”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *